Tous les articles par Le SELF

Polynésie française : suite et pas fin d’une ténébreuse affaire de spoliation

Le 28 décembre dernier, le SELF relayait sur sa page Facebook le témoignage de Julien Gué, qui relatait d’étranges événements ayant eu lieu quelques semaines plus tôt à Tahiti. Ce témoignage faisait état d’une probable spoliation de leurs droits d’auteur dont avaient été victimes deux artistes auteurs bien connus en Polynésie : Lydia Ghibaudo della Rocca, alias Lili Oop, et Paskua, son compagnon photographe.
Ce témoignage de Julien Gué, le voici.

 

Il semble donc que dans ce coin de France situé aux antipodes de la métropole, un traitement assez particulier soit réservé aux auteurs et à leurs droits par des autorités administratives rongées par une corruption apparemment élevée au rang d’institution.

À l’origine de l’affaire évoquée ici, le Vice-Rectorat de la Polynésie française établissait un contrat avec la société de production Coopmédia Thelem et les deux auteurs déjà nommés. Objet de la commande : un webdocumentaire intitulé La Zélée 1914 – Tahiti sous les bombes. Mais, quelques mois plus tard, juste après livraison du scénario finalisé, la même instance de l’Éducation nationale dénonçait les contrats des deux artistes pour « insubordination ».

Continuer la lecture de Polynésie française : suite et pas fin d’une ténébreuse affaire de spoliation

Lettre à « L’Humanité », concours « Visuel de la Fête de l’Huma »

À : Monsieur Patrick Le Hyaric,

Monsieur le Directeur de L’Humanité,

Le Syndicat des Écrivains de Langue Française s’étonne qu’un quotidien comme le vôtre, qui s’est donné pour tâche de défendre les droits des travailleurs, organise un « concours » pour faire créer le visuel de la fête de L’Humanité gratuitement ou presque.

Sur votre site, les modérateurs avancent l’argument du bénévolat et du militantisme.

Nous en conclurions donc que les artistes qui se produisent sur scène chaque année pour cette fête le feraient bénévolement, eux aussi ?

Nous ne le croyons pas. Pas plus que les électriciens, sonorisateurs, pompiers qui interviennent pour faire de cette manifestation le succès annuel que l’on sait.

Continuer la lecture de Lettre à « L’Humanité », concours « Visuel de la Fête de l’Huma »

Lettre à Julia Reda, députée européenne

Paris, le 20 février 2015

Madame la Députée,

Le Syndicat des Écrivains de Langue Française (S.E.L.F.) vous sait gré de la demande que vous avez faite aux auteurs de réagir à vos propositions concernant l’établissement de nouvelles exceptions au droit d’auteur dans l’Union européenne. Nous vous félicitons pour la modération dont vous avez fait preuve, eu égard aux positions du parti que vous représentez, dans l’élaboration de votre rapport sur l’harmonisation du droit d’auteur dans l’Union européenne. Mais nous ne pouvons admettre que les exceptions et aménagements prônés dans ce rapport soient promulgués sans que des contreparties équitables soient accordées à ceux qui auraient le plus directement à en pâtir : les créateurs.

Le S.E.L.F. n’est pas favorable à l’immobilisme. En France, il le prouve en prônant une réforme « gagnant gagnant » du système de protection sociale des artistes auteurs. Vis-à-vis de l’UE il entend pratiquer de même, pour peu que l’occasion lui en soit donnée et que s’engagent de véritables concertations entre les élus et responsables européens et les créateurs et organisations qui les représentent.

Au sujet de votre rapport, le S.E.L.F. vous adresse les remarques et recommandations suivantes : Continuer la lecture de Lettre à Julia Reda, députée européenne

Nouveau contrat d’édition commenté par le CPE

Voici le contrat d’édition – forme imprimée, droits seconds et dérivés, forme numérique – conforme aux nouvelles dispositions légales entrées en vigueur le 1er décembre 2014, issues de l’accord-cadre signé le 21 mars 2013 entre le SNE (Syndicat national de l’édition) et le Conseil Permanant des Ecrivains.

Les commentaires émanent de la commission du CPE, qui l’a rédigé.

Vous pouvez le télécharger sur cette page.

Ce modèle de contrat-type est proposé par le CPE. On notera que, conformément à la loi, les parties édition papier et numérique y sont séparées.