Archives du mot-clé syndicat

Compte rendu de l’Assemblée Générale extraordinaire du 13/12/14 à Sèvres, et premières conséquences

La réunion s’est tenue à 17h45 pour une durée d’une heure. Les deux coprésidents se sont relayés pour en assurer la présidence et le secrétariat.

Le quorum a été atteint avec neuf adhérents physiquement présents : Ayerdhal, Georges Bormand, Ophélie Bruneau, Nathalie Dau, Jeanne-A Debats, Sara Doke, Yves Frémion, Christophe Lambert, Christian Vilà.
Six autres étaient présents par procuration : Franck Doyen, Nathalie Duport Serval, Claude Ecken, Henri Lehalle, Danielle Martinigol, Joëlle Wintrebert.

Conformément à l’ordre du jour,

Continuer la lecture de Compte rendu de l’Assemblée Générale extraordinaire du 13/12/14 à Sèvres, et premières conséquences

Historique sur la présence des femmes au sein des organes du SELF

Il y a quelque temps, une sociologue du CNRS nous a demandé des renseignements sur le rôle des femmes dans le SELF. Il nous a semblé intéressant de partager ces données. On notera cependant que la période 1985-2002 (date à laquelle le SELF s’est mis « en sommeil » jusqu’à sa réactivation en 2012) n’a pu encore être documentée et fera l’objet d’une publication ultérieure.

1) 1975 à 1984

Naissance effective du SELF le 6 décembre 1975. 11 membres « fondateurs », dont 9 écrivains, parmi lesquels 3 femmes : Catherine Breillat, Marie Cardinal, Suzanne Prou. Lors de la 1ère assemble générale du 20 décembre 1975, Marie Cardinal est élue présidente, et Geneviève Serreau secrétaire. La Commission exécutive (CE) compte 12 membres, dont 9 sont membres du bureau. Suzanne Prou fait partie de la CE sans être membre du bureau.
Marie Cardinal restera présidente jusqu’au 3 janvier 1980.
Le 7 février 1976, lorsque a lieu une nouvelle AG, Geneviève Serreau devient secrétaire adjointe. La CE se compose alors de 16 membres. Hormis Marie Cardinal et Geneviève Serreau, Myriam Anissimov et Suzanne Prou font partie du bureau qui regroupe 9 personnes.
Le 4 décembre 1976, Florence Bardin est la seule femme élue au bureau (9 membres) en dehors de Marie Cardinal. Renée Batilliot est membre de la CE (12 membres), où elle gère les questions administratives.
Le 3 décembre 1977, la CE, confondue avec le bureau (faute de candidats) comporte à nouveau 12 membres. Marie Cardinal reste présidente. La seule autre femme est Christie Rieuf-Ravenne, chargée de la formation permanente, une revendication du SELF qui ne sera (pas très bien) prise en compte qu’une bonne trentaine d’années plus tard !
Le 2 décembre 1978, hormis Marie Cardinal, seule femme au sein d’un bureau de 9 membres, Catherine Valabrègue intègre la CE (12 membres).
Le 8 décembre 1979, Renée Batilliot est à nouveau membre de la CE, où apparaît également le nom de Joëlle Wintrebert, toujours présente au sein du SELF actuel.
Le 3 janvier 1980, en raison de « contraintes professionnelles et soucis familiaux très préoccupants » (qui l’empêchent de siéger régulièrement aux réunions), Marie Cardinal est élue présidente d’honneur par la CE ; elle en démissionnera le 12 mai. Lors de la même période, 3 membres de la CE sont également démissionnaires.
Suite à la démission de Marie Cardinal, la CE élit un nouveau bureau le 29 mai. Il se compose de 8 membres dont une seule femme, Joëlle Wintrebert, deuxième vice-présidente. Bénédicte Lavoisier est cooptée au sein de la CE en même temps que 2 autres adhérents.
Lors de l’AG du 29 janvier 1980, le bureau (9 membres) ne compte plus qu’une femme, au poste de « trésorier adjoint » (sic) : Maguelonne Toussaint-Samat. Maguelonne comptera par la suite parmi nos militants les plus actifs, avec notamment de nombreux articles parus dans le bulletin « Écrivains » pour lequel travaillent notamment Joëlle Wintrebert et Renée Batilliot (responsables du routage). Avec Sabine Hargous, elles font également partie de la CE, qui regroupe alors 16 membres.
logo_ecrivains
Le 12 décembre 1981, un SELF apparemment déchiré par une série de crises internes élit sa nouvelle CE (14 membres). Au sein du bureau (9 membres), Maguelonne Toussaint-Samat est la seule femme ; on lui restitue son genre féminin au poste de « trésorière adjointe » ! Joëlle Wintrebert et Monique Lebailly font aussi partie de la CE. Suffrages exprimés lors de cette AG : 81 (87 votants dont 6 bulletins nuls). Avec 40 voix chacune, Renée Batilliot et Lydia Dooh-Bunya ne peuvent être élues, comme 4 autres candidats hommes qui totalisent moins de voix qu’elles.
L’AG du 10 décembre 1983 élit une CE provisoire de 20 membres, dont Paula Demeaux, Clotilde Guérineau, Nicole Parrot, Christiane Sicart et Maguelonne Toussaint-Samat.
Une AG extraordinaire se réunit le 25 mars 1984. Nicole Parrot est alors secrétaire adjointe, Ayin Beöthy trésorière, Maguelonne Toussaint-Samat est élue au sein de l’équipe du bulletin.
Le 8 décembre de la même année, 5 membres de la CE s’en vont, dont Nicole Parrot. 3 femmes parmi ceux qui les remplacent : Sylvie Gaillaguet, Jacqueline Lahana et Victoria Thérame.
En 1985, lors de la onzième AG, Victoria Thérame est élue présidente, Claudine Enjalbert secrétaire adjointe. Maguelonne Toussaint-Samat et Sylvie Gaillaguet sont réélues.

2) Le SELF actuel

Réactivé lors de l’AG de juin 2012, le SELF comptait 41,5% de femmes parmi ses effectifs 2012. En 2013, elles sont pour l’heure 41,9% parmi les adhérents à jour de leur cotisation.
La CE élue en 2012 comptait 8 membres dont 4 femmes : Sara Doke, coprésidente ; Sybille Fairmarch, trésorière ; Hélène Fairmarch, secrétaire ; Jeanne-A Debats, secrétaire adjointe. Toutes les quatre étaient membres du bureau (5 membres).
Lucie Chenu a été, sur proposition du coprésident, cooptée au sein de la CE en novembre 2012, avec la responsabilité d’être l’animatrice principale de notre site Internet.
Lors de notre plus récente AG (31 mai 2013), la CE (9 membres) et le bureau ont été reconduits dans leur intégralité et avec les mêmes fonctions, à l’exception d’Hélène Fairmarch, démissionnaire. Il était convenu dès l’origine qu’Hélène n’occuperait son poste que pour nous aider à « essuyer les plâtres » pendant cette première année. Hélène Collon la remplace désormais au poste de secrétaire.

L’adhésion au SELF

Pour adhérer au SELF, il vous suffit d’envoyer un courrier postal stipulant que vous désirez adhérer pour l’année en cours, accompagné d’un chèque du montant de la cotisation, à l’ordre du Syndicat des écrivains de langue française (SELF) à l’adresse suivante : SELF, 3 rue de Paris, 06000 Nice, France.

(Attention, cette adresse n’est valable que pour les adhésions. Pour toute autre correspondance, veuillez utiliser l’adresse du siège social.)

Surtout, n’oubliez pas de bien noter votre nom (et vos éventuels pseudonymes), ainsi que vos coordonnées postales et mail.
Pour 2013, la cotisation a été fixée à 30 €
Si vous n’habitez pas en France, contactez-nous : nous vous indiquerons comment procéder à un virement bancaire. Si vous rencontrez des difficultés financières, il est possible de régler en trois fois.

Cette adhésion vous donne droit à une représentation au sein du Conseil Permanent des Écrivains comme dans nos diverses actions à venir, notamment contre la loi de Numérisation des œuvres indisponibles du XXe siècle.
Vous serez informé des différentes réunions et assemblées générales par courrier ou mél.
Vous serez aussi, si vous le souhaitez, inscrit sur la liste de discussion du Syndicat où ont lieu la plupart de nos débats préparatoires ainsi que sur le groupe Facebook, vous permettant ainsi de rencontrer les autres membres et de discuter avec eux des actions à organiser contre les différents problèmes que nous rencontrons en tant qu’auteurs.

Siège social :
Syndicat des écrivains de langue française
c/o Debats, 32 rue Blondel
75002 Paris
courriel : contact[at]self-syndicat.fr